mercredi 3 septembre 2014

Première rentrée de l'Héritier : les huiles essentielles à la rescousse !

Hier, l'Héritier a pris le chemin de l'école pour la première fois ! C'est le cœur un peu serré que je l'ai laissé dans sa classe avec ses petits camarades et son maître (oui, il a un maître ! Et dire que nous lui avons bourré le crâne avec "sa maîtresse" pendant un mois ! A priori quand tu nous tiens...).

Bref, la première rentrée s'est faite avec pas mal d'appréhensions tant au niveau de sa découverte de la collectivité et de la discipline que de sa santé. Et oui, qui dit "école" dit "enfant plus souvent malade" et qui dit "école" dit... "poux" !


Pour lui éviter d'être infesté par ces vilains parasites et pour l'aider au mieux à résister aux bronchites, otites, sinusites et autres joyeusetés, je mise sur les huiles essentielles.
Si vous suivez un peu le blog vous savez que je me suis plongée dans cet univers par le biais d'un diffuseur et par quelques popottes maison.
C'est tout naturellement que je me tourne donc vers elles pour mon gnome.

Pour lui éviter d'être malade toutes les semaines 

L'huile essentielle de citron est mon amie ! Dans son ouvrage, Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy propose de masser le plexus solaire chaque jour avec une goutte de cette huile essentielle. 


Étant antiseptique, elle participe à l’assainissement de l'air. Son utilisation renforcerait l'immunité. En revanche elle est photosensibilisante, il ne faut donc pas l'appliquer sur une partie découverte du corps ! (normalement pas de problème avec le plexus solaire hein...).

Pour aller plus loin, Danièle Festy indique qu'on peut lui associer le laurier noble, le ravintsara et le thym à linalol (une goutte de chaque) 10 jours dans le mois.
Le laurier noble est un puissant antibactérien et viricide.
Le ravintsara est un antiviral orienté sur les voies respiratoires et stimule l'immunité en renforçant les glandes surrénales.
Le thym à linalol est un antibactérien et antiseptique.

 
Malheureusement, je n'ai pas cette dernière huile essentielle (rupture de stock chez Aroma-Zone du thym à linalol) je me contenterai donc du reste ! 

 
Ne souhaitant pas utiliser ces huiles essentielles pures à même la peau sur l'Héritier, je les associe à quelques gouttes d'huiles végétale d'amande douce.

Nous verrons dans quelques mois si ce rituel protègera l'Héritier des microbes. A suivre !

Pour lui éviter l'invasion des poux

Il faut miser sur l'huile essentielle de lavande vraie ou de lavandin super. Le lavandin contenant du camphre (cétone) est à éviter sur les touts-petits. Néanmoins, il est moins onéreux que la lavande et est utilisable sur les enfants de plus de 3 ans.

 
J'ai donc opté pour 1 goutte de lavandin super dans la dose de shampooing de l'Héritier (pas nocif puisque dilué) et pour la lavande vraie en application locale sur sa tête (2/3 gouttes derrière les oreilles).

Avec cette stratégie, je croise les doigts pour que les poux ne passent pas par nous !

Voilà donc mon plan bio pour sauvegarder la tête et la santé de l'Héritier. 
Et vous, vous avez des méthodes naturelles pour les problèmes des petits ? Je suis preneuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. J'utilise de plus en plus d'huiles essentielles, donc ce genre de livre m'intéresse ! Je note les références.
    Merci pour les bons conseils !
    Djahann

    RépondreSupprimer
  2. Ce bouquin est super ! C'est vraiment un basique, je te le recommande.

    RépondreSupprimer
  3. Pour la lavande et les poux, je le savais, j'en ai une peur bleue quand je prends le train (toute les semaines donc ;) ). Ravintsara était en permanence dans mon sac pendant la grippe H5N1 et depuis, j'en mets souvent sur un mouchoir. Et je crois que je vais investir dans ce livre moi aussi parce que j'en ai un tout petit où il n'y a pas assez d'info. Merci pour l'idée :D

    RépondreSupprimer