jeudi 7 novembre 2013

Hada Crie : huit mois plus tard...

Il est temps de revenir sur mon utilisation de la Hada Crie, huit mois après son achat.
Comment a évolué ma routine avec ce petit appareil ? 
Je fais le point avec vous !


Premier point : je ne l'utilise plus que le soir, moment où j'ai plus de temps pour moi. 
Je n'ai donc plus besoin de me torturer pour savoir comment je vais planifier les 15 minutes journalières avec mon appareil !

Deuxième point : j'utilise le mode nettoyage de manière occasionnelle. 
En effet, au bout d'un certain temps, mes cotons restaient très propres au terme des 5 minutes. 
Ce mode devenait donc, à mon sens, un peu superflu après le démaquillage à l'huile et le nettoyage.
Néanmoins, pour conserver les effets positifs de ce nettoyage en profondeur, je l'utilise une fois par semaine, en général le week-end. Mais également lorsque la journée/soirée a été éprouvante pour ma peau (fête avec des fumeurs, balade dans Paris avec pollution à gogo, etc.). 
Au final, j'utilise le mode nettoyage entre 4 et 6 fois par mois.
Mais il faut bien penser que j'utilise parallèlement la Tosowong (j'y reviendrai quand je ferai un point sur ma routine complète).


Troisième point : je n'utilise plus que des lotions gélifiées. 
Après plusieurs tests, c'est définitivement ce qui convient le mieux à ma peau. Les lotions plus liquides ne lui apportent pas suffisamment d'hydratation et de "glissant" (dans le sens de "pouvoir faire glisser la tête de la Hada Crie facilement"). J'en ai fait les frais avec certaines lotions qui me créaient des rougeurs au bout d'un certain temps.
Sur mon podium, la lotion Hadanomy de chez Sana pour le mode Massage et la lotion Hadalabo au rétinol pour le mode Hydratation. Pour le mode Nettoyant, je ne suis toujours pas fixée !

Quatrième point : je ne vais jamais jusqu'au bout du mode massage.
Je pulvérise la lotion sur mon visage et lorsque tout est absorbé, je stoppe le mode. J'estime en effet qu'à ce moment-là la lotion et la machine ont fait leur boulot ! Cela prend environ 3 minutes.


Cinquième point : les modes massage et hydratation restent quotidiens, le mode "masque en tissu" reste un must !
Et oui je reste amoureuse des modes massage et hydratation, sans pareil pour repulper l'épiderme. Quant au mode masque c'est un incontournable dans ma routine hebdomadaire.

Conclusion : Huit mois après son achat, ma Hada Crie ne croule pas sous une épaisse couche de poussière
Cela prouve bien à mes yeux que cet appareil apporte un réel plus à la peau. D'ailleurs lorsqu'il est arrivé que je stoppe son utilisation (durant mon voyage en Thaïlande par exemple, j'avais trop peur qu'elle ne soit abimée dans les bagages et les transports), cela s'est tout de suite ressenti sur ma peau : moins d'hydratation, teint plus terne, etc. 
Et surtout, j'ai toujours beaucoup de plaisir à l'utiliser !

Et pour vous les possesseurs de l'Hada Crie, est-ce que son utilisation a évolué ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas j'ai la elishacoy mais je m'en sers environ 1 fois par semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhaaaa elle me fait envie la Elishacoy...

      Supprimer
  2. Je crois qu'on a eu quasiment la même évolution. Notamment pour Cleanse que je n'utilise plus tous les soirs non plus. Moi aussi ça fait des mois que mon coton est quasi propre aprés ce mode. Donc j'ai aussi espacé les utilisations. 1 ou 2 fois par semaines me suffisent largement.

    Pour Moisturize et Micro pat, c'est pareil seules les lotions gélifiées me donnent entière satisfaction. J'ai essayé les spray d'eau thermales, les eaux florales et ce fut un échec cuisant x)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le joli follow-up! Cela fait longtemps que j'ai envie de me l'offrir... Vais-je finir par craquer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un excellent outil, pourquoi pas demander au Papa Noël ? ;-)

      Supprimer