jeudi 31 octobre 2013

Mes plumions, vous prendrez bien un petit cocktail maison ?

Je crois que c'est de notoriété mondiale maintenant : j'ai trois plumions qui se battent en duel sur mon crâne. Non seulement ils sont peu nombreux mais ils sont également ultra-fins. 
Gâtée par la nature je suis. 
Mais je ne désespère pas et j'essaie de trouver des solutions pour donner un peu de tenue et de volume à ma (faible) masse capillaire. Je vous avais parlé ici de ma routine dont la première étape était un bain d'huile de coco. J'étais déjà très contente des effets de cette huile mais j'ai eu envie de tester quelque chose de plus "travaillé". 
J'avais envie de me faire un petit soin pré-shampooing maison !



Direction Aroma-Zone ! Dans mon panier, j'ai entassé 5 huiles végétales, une huile essentielle et une poudre bizarroïde.

Qu'est ce que ces cinq huiles ont de particulier ?
Jojoba : elle nourrit, enraye la chute, améliore la brillance et la souplesse et normalise la production de sébum.
Avocat : elle stimule la pousse et redonne vigueur et brillance.
Camélia : elle redonne tonus et volume à la chevelure, gaine les pointes.
Pépin de raisin : elle nourrit la fibre, idéale pour les cheveux fins sec et abimés.
Ricin : elle favorise la croissance, traite, régénère et réhydrate les cheveux abimés. Je l'utilise déjà pour densifier mes sourcils miteux par ici.



Et cette huile essentielle, ça fait quoi ?
L'huile essentielle de Bay Saint Thomas ralentit la chute des cheveux pour en favoriser la pousse, limite l’apparition des pellicules, redonne allure aux cheveux fins et gras. 
On peut ajouter cette huile essentielle à sa dose de shampooing ou à son masque capillaire, ce que je ne manquerai pas de faire !
Attention toutefois, c'est une huile essentielle qui peut être irritante utilisée à trop haute dose. Il faut veiller à bien la doser.



La spiruline késako ?
Composée de protéines, de vitamines A et E au fort pouvoir antioxydant, elle répare et fortifie la kératine des cheveux.
Comme elle améliore la souplesse et l'élasticité de la peau en prévenant l'apparition des rides, on peut en ajouter dans ses crèmes. J'en ai profité pour en ajouter à ma popotte spéciale nichons dont je vous avais parlé ici.

Ma popotte
Après avoir stérilisée mon flacon pompe à l'eau bouillante, j'y ai versé mes cinq berlingots d'huiles végétales. Ces huiles étant peu sensibles à l'oxydation je n'ai pas ajouté de vitamine E comme conservateur.
Mon flacon a également accueilli 5 gouttes d'huile essentielle de Bay Saint Thomas puis 15 g de spiruline. La spiruline n'étant pas soluble dans l'huile, je veillerai à bien agiter mon flacon avant utilisation.



Et voilà mon super cocktail boosteur de plumions !
Je reviens vite vers vous pour vous en dire plus sur ses effets ! (teasing de fifou hein...)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire