vendredi 22 février 2013

Je suis une Fille en aiguilles.

Vous savez que j'admire énormément le travail du maître-parfumeur Serge Lutens. Je porte son Serge Noire depuis plusieurs années maintenant. A chacune de ses créations, je suis stupéfaite par l'originalité dont il fait preuve, toujours loin des jus hyper commerciaux qui foisonnent dans nos parfumeries.

A Noël dernier, j'ai eu la joie de me faire offrir un de ses parfums. Je le convoitais depuis longtemps, il s'agit de Fille en aiguilles


Si je vous parle de l'odeur du pin, vous allez sûrement penser au petit sapin parfumé pour les voitures, au désinfectant que vous utilisez pour nettoyer le sol de votre cuisine... Une odeur chimique, agressive, grossière.

Pourtant, quoi de plus doux lors d'une balade en été que de sentir l'odeur des pins chauffés par le soleil ?
Et c'est véritablement cette impression qu'on a en respirant la première note de ce parfum : une forêt de pins, ou plutôt un sous-bois résineux, mystérieux et chaud.



Puis, sur la peau, le pin se caramélise, il devient sucré comme un fruit sec mais sans devenir niais, loin de là, il garde son côté masculin grâce à une touche de vétiver.
Déjà à ce stade, ce jus est magnifique, simple mais évident. 
C'est la "Fille en aiguilles", la belle mystérieuse, sensuelle mais distante qui s'éloigne en se déhanchant sur ses Louboutins.


Malgré toutes ces premières séductions, c'est finalement la note de fond qui m'a définitivement fait tomber amoureuse de ce jus : au cœur de ce sous-bois chaleureux se trouve une petite église dont s'échappent des volutes... d'encens

Le même encens que celui de Serge Noire dont j'ai parlé ici. Cet ingrédient cher à Serge Lutens se mêle au pin et lui confère une facette quasi mystique. Sur ma peau, cette association perdure longtemps, j'ai d'ailleurs été surprise par sa tenue.


Avec Filles en aiguilles, j'ai donc trouvé mon alternative à Serge Noire pour les beaux jours. Je resterai fidèle à ce dernier -plus froid- en hiver. 


Et vous Serge Lutens, vous aimez ? Lesquels sont vos favoris ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Belle découverte pour moi !
    Je ne porte que Shalimar (sous toutes ses déclinaisons) depuis plusieurs années avec une préférence pour Shalimar Initial mais la prochaine fois que je passe devant une parfumerie j'irai sentir les Serge Lutens ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien écoute j'ai Serge Noire, et c'est tout comme toi la note d'Encens qui m'a attirée dans ce parfum. Je serais curieuse de découvrir Fille en aiguilles, même si je pense que ce jus boisé ne correspond pas à ma personnalité. =)

    RépondreSupprimer