mardi 29 janvier 2013

J'ai testé pour toi la coloration "bio" chez le coiffeur

Je fais des hennés depuis plusieurs années maintenant. Ah oui, c'est sûr que c'est naturel toussa toussa mais il y a quand même quelques petits détails négatifs :
  • ça prend des plombes : je suis brune et je dois faire un henné puis un indigo pour tenter de couvrir mes plumions blancs. J'en ai donc pour environ 4 heures à me balader avec mon sachet plastique Franprix (mes courses préférées !) sur la tête et à subir les moqueries de mon mec...;
  • la couverture des cheveux blancs est assez "aléatoire" et dure peu dans le temps ;
  • malgré tous mes soins, la salle de bain ressemble à un taudis au terme de la coloration.
Bref, toute cette explication pour justifier mon envie de confier ça -de temps en temps- à un/une professionnel/le.
Mais attention, je n'ai pas envie non plus de me relancer dans la coloration chimique ! Mes trois plumions filasses ne s'en remettraient pas.


Alors après enquête sur le net, j'ai décidé de tenter ma chance dans le salon de coiffure "bio" le plus proche de chez moi : Biobela.


Je vous raconte. 
Le rendez vous étant pris à 14h, j'arrive toute contente à l'idée de me faire pomponner et de me détendre un peu (les 3 jours précédents ayant été assez "intenses", vous verrez pourquoi dans un prochain billet...).

Et là, j'arrive dans une foire à la volailles.


Beaucoup de clients dans le salon dont un petit garçon avec une voix suraiguë et qui a répété 200 fois "quand même" à chaque fin de phrase et 4 coiffeuses aux looks plus ou moins rassurants (genre frange brune et le reste des cheveux blonds platines) qui gagatisaient toutes autour du petit bonhomme en hurlant lui parlant des 4 coins du salon.

Bref, adieu relaxation, détente, veaux, vaches, cochons.
Honnêtement j'ai failli faire demi-tour.
Mais j'ai réfléchi et je me suis dit qu'il ne fallait peut-être pas s'arrêter à l'aspect "familial" du salon (et puis je ne pouvais décemment pas rester avec des touffes blanches sur tout le pourtour de la tête vous comprenez). 


Une des filles s'avance vers moi, et on fait le point toutes les deux sur mon envie : couvrir ces fout... cheveux blancs !
Elle m'explique alors que le salon propose deux types de coloration : une dite "végétale" qui donne des reflets mais qui ne couvre pas à 100 % les cheveux blancs et une dite "biologique" qui elle couvre de 90 à 100 %.
La première étant totalement bio (hennés, plantes), la seconde composée de pigments similaires aux colorations chimiques mais sans ammoniaque, silicones, SLS et utilisant la lanoline (graisse de mouton) comme révélateur.
La fille me dit que dans mon cas il faut opter pour le second type coloration. Je lui demande si je pourrais encore faire des hennés, elle me dit oui, donc je dis "banco" (avec la voix qui tremblote un peu QUAND MÊME).


Me voilà prise en charge par la coiffeuse "bicolore" qui  me pose la coloration en insistant sur le pourtour de la tête (j'ai peur). La préparation colorante étant réalisée au sous-sol du salon, je flippe encore plus (j'aime bien voir les produits qu'on va utiliser et... la transparence).

La pose dure 35 minutes environ, temps pendant lequel je me détends intensément.

Non.
En fait, j'essaie de faire abstraction du brouhaha infernal du salon. Mais je note que la coloration ne dégage effectivement aucune odeur chimique (ce qui me rassure QUAND MÊME).

La bicolore revient et me shampouine sauvagement deux fois, puis me propose un soin.
"Pour quoi faire ?" je bêle, angoissée.
"Pour réhydrater les cheveux après la coloration" m'explique-t-elle.

Et dans ma tête c'est l'apocalypse : mes cheveux vont avoir besoin d'être réhydratés ? ARGGGGH !
Pétrifiée par la vision de mes 3 plumions en mode botte de foin, j'accepte...
La bicolore entreprend donc de me masser le cuir chevelu avec le fameux soin.  
Malheureusement, le massage fut de courte durée puisqu'au bout de quelques secondes une collègue lui demanda de préparer "une serviette chaude" pour une autre cliente...
Dans ma tête, des visions d'accouchement inopiné se calquèrent instantanément sur le niveau sonore général. 
La suite de mon massage se perdit bien évidemment dans les limbes... et le rinçage de ma pauvre tête suivie immédiatement la mise à bas
3 minutes de soin avec un massage de 15 secondes : 10 euros. Ça fait un peu mal au c.., non ?

Passons...
Je fus ensuite prise en charge par la jeune femme qui m'avait accueillie à mon arrivée. Je lui demande de faire ce qu'elle peut pour apporter un peu de volume à ma faible masse capillaire, ce qu'elle parvint à faire assez correctement. Pendant le séchage, mon moral remonte en voyant dans le miroir que mon visage n'est plus encadré de blanc et que mes cheveux n'ont pas l'air d'avoir particulièrement souffert.

Et c'est fini : 39 euros la couleur biologique + le brushing et 10 euros le "fameux" soin.

Voici le résultat :


Avant en mode George Cloney mais pas sexy
Après : youpiiii !


Pour information, la couleur n'a pas du tout dégorgé au shampooing suivant.

Conclusion : Biobela est un salon familial. Ne vous imaginez pas passer un moment de détente girly ! Il y a même une petite table pour occuper les enfants (9 euros la coupe pour eux d'ailleurs). 
Pour ma part, même si ma coloration n'est pas 100 % biologique, je reconnais qu'elle est réussie et que mes cheveux n'ont pas été abîmés. Je suis également rassurée de savoir que je peux enchaîner avec du henné maison si j'en ai envie.
Deux salons Biobela existent à Paris, dans le 9 ème et dans le 11 ème arrondissement.
 
Malgré tout, je pense tester un autre salon bio la prochaine fois, plus intime et relaxant si possible.

Si vous avez des adresses à Paris, je suis preneuse ! 

Edit du 16 février 2013 : Et voilà, les cheveux blancs sont de retour, soit 21 jours après ma coloration... 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Ton article est très intéressant, j'aimerais bien savoir combien de temps ta couleur va tenir !

    RépondreSupprimer
  2. Lol QUAND MÊME :) Moi quand je vais chez le coiffeur (à Leclerc), c'est super relaxant, et les soins ne sont pas avortés^^ Bref, pourquoi n'essayes-tu pas la coloration bio "home-made". Je suis d'accord avec toi, le henné, c'est pas le top... mais il existe maintenant des colorations bio et végétales à 10-15 euros, soin inclus... ça vaudrait le coup d'essayer non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est dans mes projets de tester les colorations bio toutes prêtes.
      "Avortés", c'est bien ça !:-)

      Supprimer
  3. La coloration bio à l'air pas mal, elle a bien recouvert tes cheveux blancs ! :) Par contre, 21 jours après c'était les repousses ?

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'était la repousse, la couleur n'a pas dégorgée et mes cheveux poussent vite...

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre ton blog, merci de ton témoignage ^^
    moi je vais chez Biocoiff, leur coloration sont 100% végétale
    l'ambiance y est cool, je pense que ça devrait te plaire
    encore merci pour tes articles

    RépondreSupprimer