mercredi 30 janvier 2013

Les Blogueuses préparent la Saint Valentin 2013 !

Événement très spécial à venir !  


En 2013, les Blogueuses reviennent et cette fois, c'est en 13 jours qu'elles vont vous aider à préparer (ou pas !) la Saint Valentin !

Eh oui, les Blogueuses sont des filles aux talents et aux facettes multiples !
Après Noël, elles s'attaquent à présent à la Saint Valentin pour vous aider à faire de cette fête un moment mémorable !


Mais attention, tout ne sera pas "cœurs roses et chocolat" , car la St Valentin des Blogueuses, elle est plus rock’n’roll et s’adresse même aux Célibataires !
 
De nouveau, chaque jour, l'une d'entre elles vous présentera un article Culture, Voyage, Photo, Cuisine, Famille ou Beauté.

Les participantes :

L'opération “Les Blogueuses préparent la Saint Valentin 2013vous plaît déjà ?
-> Surveillez ce logo dessiné par l’adorable Lily du blog MyBlackMinidress.com


-> Laissez-nous des commentaires
-> SuivezLes Blogueuses préparent
la Saint Valentin 2013sur Facebook (http://www.facebook.com/LesBlogueuses)
-> Retweetez l’opérationLes Blogueuses Préparent la Saint Valentin 2013” (https://twitter.com/LesBlogueuses) !
Et rendez-vous le 1er février avec le premier article... et bien ici même, avec des cosmétiques « coquins » testés en amoureux » !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 29 janvier 2013

J'ai testé pour toi la coloration "bio" chez le coiffeur

Je fais des hennés depuis plusieurs années maintenant. Ah oui, c'est sûr que c'est naturel toussa toussa mais il y a quand même quelques petits détails négatifs :
  • ça prend des plombes : je suis brune et je dois faire un henné puis un indigo pour tenter de couvrir mes plumions blancs. J'en ai donc pour environ 4 heures à me balader avec mon sachet plastique Franprix (mes courses préférées !) sur la tête et à subir les moqueries de mon mec...;
  • la couverture des cheveux blancs est assez "aléatoire" et dure peu dans le temps ;
  • malgré tous mes soins, la salle de bain ressemble à un taudis au terme de la coloration.
Bref, toute cette explication pour justifier mon envie de confier ça -de temps en temps- à un/une professionnel/le.
Mais attention, je n'ai pas envie non plus de me relancer dans la coloration chimique ! Mes trois plumions filasses ne s'en remettraient pas.


Alors après enquête sur le net, j'ai décidé de tenter ma chance dans le salon de coiffure "bio" le plus proche de chez moi : Biobela.


Je vous raconte. 
Le rendez vous étant pris à 14h, j'arrive toute contente à l'idée de me faire pomponner et de me détendre un peu (les 3 jours précédents ayant été assez "intenses", vous verrez pourquoi dans un prochain billet...).

Et là, j'arrive dans une foire à la volailles.


Beaucoup de clients dans le salon dont un petit garçon avec une voix suraiguë et qui a répété 200 fois "quand même" à chaque fin de phrase et 4 coiffeuses aux looks plus ou moins rassurants (genre frange brune et le reste des cheveux blonds platines) qui gagatisaient toutes autour du petit bonhomme en hurlant lui parlant des 4 coins du salon.

Bref, adieu relaxation, détente, veaux, vaches, cochons.
Honnêtement j'ai failli faire demi-tour.
Mais j'ai réfléchi et je me suis dit qu'il ne fallait peut-être pas s'arrêter à l'aspect "familial" du salon (et puis je ne pouvais décemment pas rester avec des touffes blanches sur tout le pourtour de la tête vous comprenez). 


Une des filles s'avance vers moi, et on fait le point toutes les deux sur mon envie : couvrir ces fout... cheveux blancs !
Elle m'explique alors que le salon propose deux types de coloration : une dite "végétale" qui donne des reflets mais qui ne couvre pas à 100 % les cheveux blancs et une dite "biologique" qui elle couvre de 90 à 100 %.
La première étant totalement bio (hennés, plantes), la seconde composée de pigments similaires aux colorations chimiques mais sans ammoniaque, silicones, SLS et utilisant la lanoline (graisse de mouton) comme révélateur.
La fille me dit que dans mon cas il faut opter pour le second type coloration. Je lui demande si je pourrais encore faire des hennés, elle me dit oui, donc je dis "banco" (avec la voix qui tremblote un peu QUAND MÊME).


Me voilà prise en charge par la coiffeuse "bicolore" qui  me pose la coloration en insistant sur le pourtour de la tête (j'ai peur). La préparation colorante étant réalisée au sous-sol du salon, je flippe encore plus (j'aime bien voir les produits qu'on va utiliser et... la transparence).

La pose dure 35 minutes environ, temps pendant lequel je me détends intensément.

Non.
En fait, j'essaie de faire abstraction du brouhaha infernal du salon. Mais je note que la coloration ne dégage effectivement aucune odeur chimique (ce qui me rassure QUAND MÊME).

La bicolore revient et me shampouine sauvagement deux fois, puis me propose un soin.
"Pour quoi faire ?" je bêle, angoissée.
"Pour réhydrater les cheveux après la coloration" m'explique-t-elle.

Et dans ma tête c'est l'apocalypse : mes cheveux vont avoir besoin d'être réhydratés ? ARGGGGH !
Pétrifiée par la vision de mes 3 plumions en mode botte de foin, j'accepte...
La bicolore entreprend donc de me masser le cuir chevelu avec le fameux soin.  
Malheureusement, le massage fut de courte durée puisqu'au bout de quelques secondes une collègue lui demanda de préparer "une serviette chaude" pour une autre cliente...
Dans ma tête, des visions d'accouchement inopiné se calquèrent instantanément sur le niveau sonore général. 
La suite de mon massage se perdit bien évidemment dans les limbes... et le rinçage de ma pauvre tête suivie immédiatement la mise à bas
3 minutes de soin avec un massage de 15 secondes : 10 euros. Ça fait un peu mal au c.., non ?

Passons...
Je fus ensuite prise en charge par la jeune femme qui m'avait accueillie à mon arrivée. Je lui demande de faire ce qu'elle peut pour apporter un peu de volume à ma faible masse capillaire, ce qu'elle parvint à faire assez correctement. Pendant le séchage, mon moral remonte en voyant dans le miroir que mon visage n'est plus encadré de blanc et que mes cheveux n'ont pas l'air d'avoir particulièrement souffert.

Et c'est fini : 39 euros la couleur biologique + le brushing et 10 euros le "fameux" soin.

Voici le résultat :


Avant en mode George Cloney mais pas sexy
Après : youpiiii !


Pour information, la couleur n'a pas du tout dégorgé au shampooing suivant.

Conclusion : Biobela est un salon familial. Ne vous imaginez pas passer un moment de détente girly ! Il y a même une petite table pour occuper les enfants (9 euros la coupe pour eux d'ailleurs). 
Pour ma part, même si ma coloration n'est pas 100 % biologique, je reconnais qu'elle est réussie et que mes cheveux n'ont pas été abîmés. Je suis également rassurée de savoir que je peux enchaîner avec du henné maison si j'en ai envie.
Deux salons Biobela existent à Paris, dans le 9 ème et dans le 11 ème arrondissement.
 
Malgré tout, je pense tester un autre salon bio la prochaine fois, plus intime et relaxant si possible.

Si vous avez des adresses à Paris, je suis preneuse ! 

Edit du 16 février 2013 : Et voilà, les cheveux blancs sont de retour, soit 21 jours après ma coloration... 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 janvier 2013

Mon cadeau d'anniversaire : une lightbox !

Mardi dernier je prenais une année de plus au compteur mais j'ai eu le plaisir d'avoir une jolie surprise de mon chéri, un cadeau parfaitement en accord avec mes intérêts du moment : une lightbox !
Mouaiii, je le soupçonne d'en avoir eu marre de m'entendre pester contre l'absence actuelle de lumière.
Bref, voici la bête :

 

La sacoche de rangement et de transport est très pratique et de belle qualité.


D'un côté, trois poches permettent de ranger les deux spots fournis ainsi que le pied pour l'appareil photo. 
De l'autre, on déplie et on découvre trois panneaux blancs et quatre fonds de couleurs différentes pour varier les ambiances.


Les pieds des spots sont rétractables et se logent dans leurs manches, c'est très ingénieux.
L'ensemble de ce mini studio photo est monté en 3 minutes chrono.


Il aurait fallu que je repasse les fonds de couleurs qui gardent les marques de pliure mais j'avais trop hâte de tester mon nouveau joujou !
Après avoir pris mes photos, il m'a fallu seulement 3 minutes pour tout remballer : GÉNIAL !


Je ne peux malheureusement pas vous dire combien coûte cette lightbox puisque c'est un cadeau mais je pense qu'on en trouve facilement à partir de 40 euros sur Amazon ou ailleurs.

Voilà, maintenant que j'ai du matériel un peu plus sophistiqué, à moi de jouer ! Je vais continuer à lire religieusement les billets de Photo Tuto par exemple... Vous ne connaissez pas ? Foncez-y ! J'adore son site qui dédramatise complètement l'univers de la photographie.
Bon début de semaine à tous et merci mon cher et tendre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 janvier 2013

La palette Sephora est attribuée à...+ SURPRISE !


...Ciloucr ! (dansleplacarddedamerenard)


Bravo à toi, tu as été sélectionnée par notre huissier, l'Héritier, parmi 125 participations ! Envoie moi vite ton adresse par email.

Oh, vous n'avez pas gagné la palette ? 
Attendez !  
Pour vous remercier d'avoir été aussi nombreux à participer, je vous propose de gagner ce petit lot de consolation Une Natural Beauty : 2 fards à paupières Sfumato et un rouge à lèvres.

N° 122
Avec flash
Sans flash

Le rouge à lèvres est le L22, il est rouge foncé orangé. Il a un effet "bouche mordue" je trouve. Il ne déssèche pas les lèvres et tient bien. Les swatchs ont été réalisés avec mon rouge à lèvres (je le trouvais si joli que je l'ai pris pour moi aussi !).


S15 et S21 (le petit rond dans le fard kaki est un défaut du fard, il n'a pas été swatché !)
Les deux fards Sfumato sont un kaki et un taupe marronné. Pas de swatchs pour ne pas les abîmer... Je les ai juste ouverts pour la photo.

Comment faire pour gagner ce petit lot ?
Il vous suffit de me donner le nom exact du billet dans lequel je vous présentais le gâteau que j'ai réalisé pour le premier anniversaire de l'Héritier ! 
Le 22 janvier étant le jour de ma date de naissance (aujourd'hui quoi !), c'est donc le 22ème commentaire donnant la bonne réponse qui remportera le lot. Évidemment, je masque les commentaires sinon c'est trop facile...et un seul commentaire par personne s'il vous plaît (jouez le jeu ! ;-)).
Je donnerai le nom du ou de la gagnante dès que j'aurai mon 22ème commentaire (aujourd'hui j'espère !).

EDIT : Comme vous l'avez vu il y avait 2 réponses possibles "Joyeux anniversaire l'Héritier" ou " Rainbow cake et monde marin". 
Le commentaire 22 a été posté par Christelle ! Bravooo ! 
Envoie moi vite tes coordonnées par mail. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 janvier 2013

Below Deck de China Glaze

Une petite photo hivernale pour vous montrer ce superbe vernis China Glaze, Below Deck.


Un taupe/parme crème difficile à décrire... 


J'adore ce genre de couleurs sourdes, originales, elle font souvent des mains élégantes.
L'application est très facile avec le pinceau fin des China Glaze, parfait pour mes ongles assez étroits. 
Opaque à deux couches, sa tenue est excellente. Sur ces photos, je le portais depuis deux jours déjà !


Vraiment une jolie couleur de vernis pour affronter la neige !
Bon début de semaine à tous... 


Et plus que 2 petites heures pour jouer et remporter la palette Sephora ! C'est par ici...
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 janvier 2013

Du Weleda au bon endroit pour les futures Mamans


Pendant ma grossesse je me suis longuement penchée sur la marque Weleda. Alors que mon ventre gonflait gentiment, elle a pris une place de plus en plus importante dans mes journées.

Les vergetures... C'est un sujet qui inquiètent souvent les futures Mamans. Et pour cause ! 
Personne n'a envie de se retrouver zébré de grosses cicatrices sur le ventre, les seins, les fesses.
Alors il n'y a qu'une solution : hydrater, sur-hydrater la peau pour lui permettre de se détendre sans (trop) de dégât.

Donc revenons en à ma dilatation gestationnelle. Au moment du crémage "anti-vergetures", matin et soir, j'ai usé et abusé de l'huile de massage Vergetures de Weleda.


Il faut le dire : elle se présente dans un flacon peu pratique. Un machin en verre, donc cassable avec un bouchon à visser. Une vraie catastrophe quand on a les mains huileuses (et qu'on est particulièrement maladroite et pressée d'aller au boulot)...

Bref, hormis ce défaut, cette huile est parfaite : très soyeuse, nourrissante, pénétrant assez facilement, elle regorge de bonnes choses (huile d'amande douce, de jojoba, de germes de blé, riches en vitamine E, extrait d'arnica).


L'odeur est l'odeur habituelle des produits Weleda : les plantes médicinales, il faut aimer. 
Elle s'utilise donc matin et soir dès le début de la grossesse et un mois après l'accouchement. Par ailleurs, point important, elle ne gêne pas l'échographie.
Et sur moi le résultat ? Il est positif : les seules vergetures qui sont apparues sont situées sur le haut de mes cuisses, endroit qui avait déjà craqué à l'adolescence donc pas de surprise...
Donc en ce qui me concerne cette huile a bien fait son boulot !


Autre questionnement de Future Mother : le périnée.
Bah oui, ce n'est pas vraiment le genre de sujet qu'on aborde en société entre la poire et le fromage mais toutes les futures Mamans y pensent. 
Est-ce que je vais déchirer durant l'accouchement ? Est-ce que je vais perdre des sensations après ? Est-ce que je risque d'avoir une épisiotomie ?
Sans parler de celles qui n'ont aucune idée d'où se trouve leur périnée et pour qui toute cette zone reste assez "taboue" et mystérieuse. Ce qu'on sait c'est que c'est quelque part, là en bas, et que ça risque de morfler le jour J !
Assez stressant, n'est ce pas ?

Le périnée, c'est là.

Bon personnellement, je savais où se trouvait mon périnée mais ça ne m'empêchait pas de craindre pour sa peau...
Alors j'ai cherché ce qui pourrait potentiellement l'aider à supporter cette épreuve et j'ai trouvé : l'huile de massage du périnée de Weleda.

Je sais, ce n'est pas super glamour. Mais j'ai envie de dire qu'on a rien sans rien ma bonne dame.
Si on veut que les tissus se détendent sans céder, il faut masser !

L'huile se présente, elle-aussi dans un flacon peu pratique avec un bouchon vissable mais je reconnais que le désagrément est moins important étant donné qu'il ne faut qu'une minuscule quantité pour le massage et que l'ouverture du flacon est bien étudiée. 

Le produit est très riche également, il contient de l'huile d'amande douce, de germes de blé très nourrissantes et assouplissantes avec toujours une odeur de plantes médicinales.

On peut démarrer son utilisation à partir de la 34ème semaine de grossesse, tous les jours, entre 5 et 10 minutes. Un guide explicatif est joint au flacon pour pratiquer correctement le massage.

Exemple de ce qu'on trouve dans le livret explicatif...

Et sur moi le résultat ?
J'ai pratiqué ces massages durant 10 jours seulement : et oui j'ai accouché avec 3 semaines d'avances et j'ai découvert ce produit un peu tardivement.
Mais a priori cela a suffit puisque je n'ai eu ni déchirure ni épisiotomie. Après discussion avec la sage-femme qui m'a accouché, ce massage serait très bénéfique selon elle.
Après, honnêtement, masser son périnée n'est pas une partie de plaisir. C'est gênant, cela peut être irritant, bref il faut être motivée.
L'avantage c'est qu'on apprend à apprivoiser cette zone : ce qu'on connaît fait toujours moins peur. Et avec le temps et de la patience cela finit par rentrer dans la routine pré-accouchement. 

Et vous vous avez préparé votre après accouchement ?
Bon courage à toutes les futures Mamans !


Rendez-vous sur Hellocoton !