mercredi 26 septembre 2012

Ma poudre Caron, ma machine à remonter le temps...

Ma grand-mère est née en 1914. Ma mère étant la dernière de sa fratrie, ma grand-mère était déjà assez âgée lorsque je suis née. Collégienne, je passais des soirées avec elle à jouer à la bataille et à me régaler de ses bons petits plats : c'était ma petite mamie, toute ronde et gourmande.


Jusqu'au jour où je découvris, au décours d'un album photo ancien, la jeune femme qu'elle avait été.

Petite certes, mais belle. Des cheveux bruns épais, un corps en sablier aux formes appétissantes, elle posait, la main coquettement sur la hanche, telle une madone, dans son maillot de bain d'époque.

Et je me souviens de ma surprise maladroite d'enfant :
"C'est vrai ? C'est toi Mamie ?" et de son sourire amusé teinté de nostalgie.

Et de cette beauté alors disparue, restaient cette coquetterie, un désir de rester féminine coûte que coûte, ainsi que quelques fards dont elle se servait encore dans les placards de sa salle de bain. Placards que je m'amusais d'ailleurs à explorer pour y découvrir, ici, une petite boîte ronde de chez Bourjois, là, un mascara sous forme de cake dans lequel il fallait cracher pour ramollir la pâte, un bâton de Rouge Baiser et de la poudre libre bien sûr...

Le parfum de cette poudre...

Si je vous parle de ces souvenirs, c'est qu'ils m'ont tous sauté au visage lorsque j'ai soulevé le couvercle de la poudre classique de chez Caron, achetée il y a quelques mois.


Le pouvoir d'un parfum...
J'ai su en instant qu'il s'agissait là de la poudre que portait ma grand-mère. Un parfum de rose ancienne, velouté, ultra féminin.


Et tout en l'appliquant, je me remémorais la coquetterie de ma grand-mère, ses produits bien rangés en ordre dans son placard, son parfum chéri Quelques fleurs d'Houbigant sur une tablette, ses séances de mise en plis dans sa cuisine, sa petite toque et son écharpe en fourrure, ses chapeaux, son élégance quand elle sortait.


Et depuis que je porte cette merveilleuse poudre si fine et si douce, je me dis qu'il doit s'agir d'un clin d'oeil de ma grand-mère de là où elle est.

Et j'ai une pensée pour elle chaque matin...



Poudre classique - Caron

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. C'est assez surprenant comme certains produits peuvent nous replonger dans certains souvenirs! =) Pour ma part ce sont les blush Bourjois qui me rappellent ma grand mère qui utilisaient ces petites boîtes rondes pour se rosir les joues =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les femmes qui se maquillaient possédaient leur petite boite ronde à l'époque, c'est fou !

      Supprimer
  2. Franchement avec la houppette ça fait vraiment vintage, c'est super joli ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est superbe cette poudre et très efficace en plus...

      Supprimer
  3. Oh j'ai eu les larmes aux yeux ! C'est un très jolie post <3 Et cette poudre je l'utilise et je l'aime beaucoup...

    RépondreSupprimer
  4. Super article en tout cas...

    RépondreSupprimer

  5. Elle est intéressante, je voudrais l'essayer moi aussi. Comme poudre libre, dit-on, c'est la crème de la crème :)
    Vous avez écrit un très bel article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Et oui la poudre est excellente, je l'utilise toujours (deuxième boite !).

      Supprimer