dimanche 1 avril 2012

Comment je protège mon bébé du soleil

L'Héritier va vivre son premier été ! Quelle joie de bientôt pouvoir l'habiller d'une adorable barboteuse, de pouvoir laisser ses petites jambes dodues à l'air !

Mais attention ! Tout ceci doit se faire avec de multiples précautions pour protéger sa peau du soleil.

En effet, dois-je le rappeler ? On n'expose pas un enfant de moins de 3 ans au soleil
Sa peau, beaucoup plus fragile que celle d'un adulte, n'a aucune défense contre les UV. 

Les coups de soleil prit dans l'enfance augmentent le nombre de grains de beauté et donc le risque de mélanome plus tard, d'où l'importance de la protection solaire dès l'enfance et l'adolescence.

Évidemment, il est difficile d'échapper au soleil l'été, il y a donc des règles à respecter :

Première règle : éviter les heures les plus ensoleillées, entre 11 h et 16 h. C'est là que le risque de coups de soleil est le plus fort.

Deuxième règle : l'enfant doit porter un tee-shirt, un chapeau à larges bords pour sa tête (bob, casquette avec protection nuque, etc.) et des lunettes de soleil anti-UV.
Il existe des casquettes parfaites chez Brindilles ou chez Décathlon et je conseille les lunettes Baby Banz qui tiennent très bien sur la tête des tout-petits (de 0 à 2 ans) et se règlent avec un scratch.
Petit rappel : un tee-shirt ne filtre pas tous les rayons du soleil, et encore moins s'il est mouillé ! On trouve maintenant des tee-shirts anti-UV avec un tissu spécial qui lui ne laisse rien passer comme chez Oxybul.

Troisième règle : les parties découvertes doivent être protégées avec une crème solaire haute protection (indice 50 minimum), appliquée en quantité suffisante et renouvelée toutes les heures.
Personnellement je privilégie les filtres minéraux. J'ai donc choisi la crème minérale Spécial Intolérance chez Mustela (SPF 50) qui résiste à l'eau. Elle blanchit beaucoup la peau mais au moins on voit où on a mis (ou pas) de la crème ! Et après test, elle est très efficace.

Quatrième règle : les plus petits doivent être le plus possible à l'ombre. Attention, les parasols classiques laissent passer les rayons ! Et le soleil ne tape pas qu'à la plage : en balade, en poussette, en voiture (les rayons traversent les vitres sans problème), il faut aussi les protéger. 
Pas d'ombre sur la plage ? Toujours chez Oxybul, il existe des tentes et parasols anti-UV. Chez Oclio également.

Enfin, dernière règle : donner très fréquemment de l'eau à boire aux enfants quand la température grimpe.

Mon petit mot pour la fin : ne vous laissez pas influencer par tous ceux (et il y en a encore beaucoup) qui prennent à la légère les risques de l'exposition solaire, voire qui ridiculisent vos précautions.
En protégeant efficacement votre famille, vous lui évitez coups de soleil douloureux, insolations et plus tard, vieillissement prématuré de la peau, cancers... Alors pas d'hésitation !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire