jeudi 12 avril 2012

Comment j'ai retrouvé un corps potable après la grossesse

"9 mois pour faire un bébé, 9 mois pour retrouver son corps !" Mouai... Ça dépend pour qui je pense !


Il y en a qui sont clairement chanceuses niveau génétique quand d'autres galèrent pendant des années avec une bouée indéboulonnable.


En ce qui me concerne, avant de pondre l'Héritier, j'étais déjà un peu stressée à l'idée de me dilater comme Madame Sarfati. Il faut dire que j'étais déjà en surpoids AVANT. 
Ronde de partout en fait, il ne faut pas se voiler la face. 
Mais attention, ça ne m'empêchait pas de me trouver jolie. 
A mon sens, une fille ronde peut être agréable et la minceur n'est pas toujours synonyme de beauté. Donc je ne me prenais pas le chou avec ça, je vivais bien avec mon gras. Et puis "le gras, c'est la vie !" hein ?
Sauf que la grossesse, ça m'inquiétait dans le sens où je ne voulais pas grossir "encore plus". Il y a quand même des limites, sans parler des risques pour la santé.


Je n'ai malheureusement pas de recette miracle à dévoiler ici mais mon témoignage peut vous inspirer.


Pendant
Au niveau de l'alimentation, je n'ai pas vécu une frénésie alimentaire sur le mode "je suis enceinte donc je me fais plaisir" (traduction ça n'a pas été la fête des papilles).
En fait, j'ai eu "la chance" de ne pas être immunisée contre la toxoplasmose. La chance parce que, du coup, ça m'a freiné dans mes envies de bouffe
Pareil pour la listeria, comme j'ai suivi à la lettre les directives de ma gynéco, pas de fromages ou de charcuteries bien caloriques pour moi.
Et puis, gérer le boulot, gérer mon remplacement, les rendez-vous à la maternité, etc, m'ont fait oublier mes envies de grignotage
Et bien sûr, avec tout ça, plus une goutte d'alcool... 


Autre "chance", j'ai pu bosser jusqu'à la fin (4 jours avant l'accouchement), ce qui fait que j'ai bougé jusqu'au bout : métro, boulot, etc.


Enfin, j'ai pris énormément soin de ma peau pour éviter vergetures et ramollissement. 
Pour ça j'ai utilisé plusieurs produits : j'ai commencé avec l'huile Tonic de chez Clarins que j'ai beaucoup aimée mais, vu les quantités qu'on doit utiliser pendant la grossesse, son prix a fini par être rédhibitoire. Je me suis alors tournée vers l'huile de massage de Weleda vergetures que j'appliquais matin et soir des genoux jusqu'au cou. Puis, à partir de 6 mois et demi de grossesse environ, j'ai fait suivre l'application de l'huile le soir par une couche de beurre de karité. Je peux vous dire que j'étais grasse comme un petit beignet au moment d'aller me coucher !
Au final tout ça a payé : prise de poids à J-20 (j'ai accouché presque 3 semaines en avance) : + 10 kg. 
Normal (et heureusement) puisque je le rappelle, j'étais déjà en surpoids avant. 
Quelques vergetures sur le haut des cuisses mais rien de dramatique (d'autant que j'avais déjà craqué à cet endroit à l'adolescence).


Après
Pendant la grossesse j'avais déjà établi une sorte de plan de bataille pour ne pas rester obèse après la ponte.
D'abord je voulais coûte que coûte ALLAITER
Bien sûr, c'est ce qu'il y a de mieux pour le bébé, tout le monde le sait, et évidemment c'est la raison principale qui m'orientait vers ce choix.


Mais une autre raison moins noble également : l'allaitement, ça fait perdre du poids ! Mieux, on perd le petit surplus de bidon, sa cellulite et tout ça, vitesse grand V. 
Le corps "rentre dans l'ordre" beaucoup plus rapidement. La nature est quand même bien faite... Et puis, qui dit "allaitement" dit "toujours pas d'alcool et manger correctement".


Alors l'allaitement on a envie ou pas, on y arrive ou pas, ce n'est pas le débat. 
Le fait est que ça m'a fait perdre très vite. Je dirai même que ma perte de poids a pour cause l'allaitement à 75 %. Et aujourd'hui encore, à 5 mois et demi, l'Héritier me pompe encore le gras (me pompe tout court aussi des fois... Mais ça c'est une autre histoire...). 
Enfin bref, merci l'Héritier ! Finalement c'est lui qui se dilate et tant mieux.


Les 25 % restants sont -je pense- dus à la reprise du boulot, aux nuits agitées (je ne parle malheureusement pas de galipettes avec le Chéri mais d'un gnome goulu et braillard) et à un rythme de vie général plus intense tout simplement.


Alors bon s'affiner, c'est bien mais il faut raffermir aussi et pour ça, j'ai établi quelques habitudes qui ont payé.


Je ne vais pas vous parler de sport car malheureusement, je ne suis pas encore parvenue à me motiver pour reprendre : pas le temps, envie de rentrer chez moi le soir et de profiter de mon bébé... 
Bref, j'ai misé sur d'autres choses pour raffermir ma couenne.


D'abord j'use et j'abuse des tisanes pour éliminer et drainer, comme par exemple la tisane à base de fenouil qui aide à obtenir un ventre plat (excellente aussi pour la lactation d'ailleurs). 
Et une peau bien hydratée de l'intérieur se remet mieux des variations de poids.


Côté produits à tartiner, j'ai continué mon crémage Weleda + karité pendant un mois après l'accouchement car des vergetures peuvent encore apparaître à ce moment-là.


Ensuite je suis passée à des soins plus ciblés sur le raffermissement.
J'aime particulièrement la crème SOS Ventre plat d'Orlane. Ça a été mon petit cadeau à moi-même après l'accouchement. Elle est très chère mais franchement efficace si on est régulier. Sous forme de flacon pompe très pratique, c'est une crème assez onctueuse, agréable à étaler et qui donne envie de se masser. Je l'appliquais le soir sur tout le ventre et sur les hanches et honnêtement, j'ai vue un effet raffermissant. Elle m'a duré assez longtemps (3 pressions par soir = 5 mois).


Le matin, c'est plus sport, j'ai investi dans la brosse à picots de chez Sephora que j'utilise sous la douche quand ma peau est savonneuse (sinon la brosse ne glisse pas bien sur la peau et on se fait des bleus...). Je masse le ventre, les fesses, les hanches et les cuisses jusqu'aux genoux. Là aussi, c'est la régularité qui paye.
J'ai la chance d'avoir très peu de cellulite (merci Maman !) mais celle que j'avais après la grossesse est vite partie avec ce traitement (3 semaines pour voir un résultat) et ma peau s'est visiblement raffermie.
Enfin après la douche je me passe de la base du cou aux genoux le lait frais raffermissant de chez Téane que j'ai eu en test de la part de BT et de la marque. Il pénètre vite et sent le bonbon : très agréable. Mais étant très liquide, le produit part vite.


Côté vergetures, j'avais commencé à appliquer le baume SOS vergetures toujours offert par BT et Téane mais j'ai laissé tomber car les quelques vergetures en haut de mes cuisses commencent déjà à s'estomper et avec ma peau blanche on ne les voit déjà presque plus.


Voilà ce qui a été -et est encore- mon plan de bataille pour aider mon corps à se remettre de cet -heureux- événement. 

Au final, presque 6 mois après l'accouchement, je suis passée d'un IMC (indice de masse corporel) de 25,5 avant la grossesse (surpoids modéré) à 23,7 (poids normal). 
D'une bonne taille 42 à une taille 38/40...

Bon courage à toutes les Mamans et futures Mamans !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire