dimanche 12 juin 2016

[Les Blogueuses affrontent leurs peurs] La poudre de soleil, ma kryptonite

Et voilà, un brin de soleil et qu'est-ce que je vois tous les matins dans le métro ?
Des filles - mal - barbouillées de poudre de soleil.
J'avoue me retenir de rire quand j'en vois une approcher sa main bien blanche de son visage... Visage dont la couleur ferait saliver Pan Pan, Bugs Bunny et toute la clique.
Il y en a une qui pense vraiment que ça fait "naturel" un visage couleur carotte fluorescente ?

Bref vous l'avez compris, j'aime pas la poudre de soleil.
Moi je fais partie de la team "blush" pour avoir bonne mine. Et puis j'aime ma peau couleur de bidet, voilà.




M'enfin, il faut savoir parait-il affronter ses monstres et aller contre ses a priori.
Alors je me questionne : est-il possible d'utiliser de la poudre de soleil judicieusement ?
Y a t il une méthode d'application qui donne un effet naturel ?
Bon allez, je retrousse mes manches, je souffle un bon coup et aujourd'hui je teste : la poudre de soleil.

Bien choisir sa poudre de soleil

Non non je n'enfonce pas une porte ouverte. Je vois chaque jour des filles qui ont fait l'erreur de choisir leur poudre bien trop foncée. A moins d'aimer ce style ultra naturel :

Pourquoi ???

Pour les teints clairs, une poudre bronzante tirant sur le rose ou le pêche selon votre carnation me semble être le plus naturel. 
Après, plus on est mate et plus on peut choisir une teinte foncée comme terre de sienne. Sans exagération bien sûr. 
La journée, en tout cas il vaut mieux opter pour du mat pour éviter le look boule à facettes. 
Les reflets irisés sont à réserver aux soirées (et encore... c'est très vite too much à mon goût).

Je suis donc partie acheter une poudre de soleil... Argh...
Comme je n'avais pas envie d'y mettre une fortune (et si je ne l'utilisais plus jamais après cet article ???), j'ai choisi la poudre de chez Marionnaud à 14,99 euros, bien notée sur Beauté Test (ben oui, j'allais pas me ruiner dans la Terracota de Guerlain hein). 
Elle est disponible en 2 teintes, pour les carnations claires (soleil rosé) et mates (soleil abricoté).
Bon vous vous doutez de celle que j'ai choisie hein !





Le bon geste

Alors pour l'application, là il y a plusieurs écoles. La plus connue étant celle en "3" ou en "E" si vous voulez. 

En gros, on applique sa poudre en formant un 3 et un E de chaque côté du visage en partant des côtés du front, en revenant vers la pommette et en finissant sur la mâchoire.
On peut finir avec un petit passage sur l’arête du nez.

Il parait que c'est l'application qui donne l'effet le plus naturel, la poudre étant appliquée là où le soleil nous bronze habituellement.
Je dis ok mais j'avoue ne pas être vraiment convaincue par le retour sur la mâchoire qui donne un effet un peu trop "contouring" à mon sens et qui durcit donc le visage.

J'ai écumé le net pour découvrir toutes les techniques d'applications possible et j'ai été séduite par cette vidéo de Wayne et particulièrement par la méthode d'application numéro 3 qui serait idéale pour les teints pâles.



On démarre en appliquant la poudre à la racine des cheveux et on fait descendre peu à peu le produit sur le front en la diffusant doucement avec un pinceau éventail.
Du coup j'ai mixé cette technique avec celle du "3" : diffusion légère de la poudre sur le front puis retour sur les pommettes et l'arête du nez.




Il faut y aller petit à petit en prenant très peu de poudre à chaque fois pour réchauffer son teint sans basculer dans l'exagération.

Evidemment je n'approuve pas du tout l'idée d'appliquer la poudre uniformément sur l'ensemble du visage. 
A moins de vouloir ressembler à ça bien sûr (allez on rigole encore un coup) :
Elle me fout les miquettes, sérieux.

Bref je vous conseille d'essayer les différentes méthodes expliquées par Wayne afin de voir celle qui vous convient le mieux.
Dernier conseil, avant de sortir, vérifiez bien l'effet à la lumière naturelle. C'est toujours vrai quand on se maquille mais avec la poudre bronzante, plutôt deux fois qu'une !


Mon avis sur la poudre bronzante

Bon alors j'ai changé d'avis ou pas sur la poudre de soleil ?
Oui et non. En fait je crois que je préfère le côté fraîcheur apporté par le blush seul sur un joli teint clair. Je trouve que la poudre bronzante -à moins d'être utilisée avec une grande parcimonie- vieillit le visage, le plombe et marque plus les traits.
Néanmoins, il est vrai qu'au moment des beaux jours, il est agréable de pouvoir réchauffer un peu son teint si on sait appliquer sa poudre judicieusement.
Je pense donc utiliser ma poudre occasionnellement, les jours de beaux temps afin de rendre mon teint un peu plus estival.
Qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça comment sur ma tête de bidet ?




Et dans le cadre de cette ronde de Blogueuses qui affrontent leurs monstres, on se retrouve demain chez Yeude qui va nous expliquer comment elle retrousse ses manches pour monter son entreprise !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 juin 2016

Les Blogueuses affrontent leurs peurs !

Ding ding ding ! Mesdames les Blogueuses, sur le ring !
Et oui, nous revoici ! Ça faisait longtemps…


A l’approche de l’été, ces dames ont décidé d’en finir avec ce qui leur fait peur, les impressionne depuis toujours ou les mine secrètement.

SKTV s'attaque au tout premier polar écrit par Agatha Christie, Béné fait la peau au stress, moi la fille au teint de bidet, je vais tester la poudre de soleil (argh !!!), Yeude se lance à l’assaut de la création d’entreprise, Lysiane se demande comment avoir confiance en soi en photo, Apodioxe aimerait en finir avec un tricot interminable et Estelle nous dévoilera l'angoisse de la PAL qui monte, monte… 

Vous rêvez de voir vos blogueuses préférées se coltiner avec leurs monstres façon mud fight ? 

Alors rendez-vous dès demain chez SKTV !


Les participantes :


Anne du blog Lemag.sktv.fr (Tv, Culture)
Bénédicte du blog LaTarteriedeBéné.com (Cuisine)
Yeude du blog Lesvoyagesdeyeude.blogspot.fr (Voyage, Famille)
Homéostasie du blog Homeos-tasie.blogspot.fr (Photo, Poésie)
Apodioxe du blog Apodioxe.fr (Photo, Déco, Créa)
Estelle Calim du blog Lirerelire.blogspot.com (Lecture)
et votre servante bien sûr.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 30 mai 2016

Masque capillaire maison cheveux blonds

L'héritier, 4 ans 1/2, est une fois de plus le sujet des mes expérimentations de cosmétiques maison. 
Pauvre petit être qui ne peut se défendre. Gniark gniark gniark.
J'aime inventer des soins pour ses beaux cheveux blonds et ondulés (tout l'inverse de moi vous l'aurez noté... et si si c'est bien mon fils ! hé ho !).

Je vous propose aujourd'hui un masque maison assez simple pour préserver la blondeur, apporter de jolis reflets et hydrater les longueurs.

Ce masque est à appliquer avant le shampoing. Je vous donne la quantité des ingrédients pour une tête d'enfant
Si c'est pour un adulte, je vous conseille de multiplier par deux, voire par trois si vous avez une longue tignasse de rêve (sal... hum...) :



  • 1 dosette d'huile de coco (10 ml) (ici j'ai pris celle d'Aroma Zone, mon fournisseur officiel, je sais, je brille par mon originalité) ;
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de camomille allemande (Aroma Zone encore et toujours) ;
  • 1 cuillère à soupe de miel (ici du tout bête miel d'acacia de supermarché mais si vous êtes riche, utilisez du miel bio) ;
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron.
L'huile de coco ayant tendance à se solidifier, il est pour ma part nécessaire de la passer un peu sous l'eau chaude pour la liquéfier (ce qui ne sera pas votre cas si vous vivez aux Antilles bande d'enf... re-hum).
Après c'est franchement simple, vous mélangez le tout. L'huile de coco entrant en contact avec les autres ingrédients va redevenir assez épaisse, ce qui donne une mixture avec une consistance bien crémeuse et qui sent super bon !


Ensuite on applique sur la tête blonde (qui crie à l'assassin durant cette étape) et on laisse poser pendant que le cobaye joue dans son bain. 
Enfin ça vous n'êtes pas obligé hein. Jouer dans votre bain je veux dire. Après vous faites bien ce que vous voulez dans votre bain hein. Coquinou.



Grosso modo, 20/30 minutes plus tard on rince (ici on utilise des boules Quies pour supporter les cris d'agonie qui vont avec). 
On fait son shampoing, son après-shampoing (si on veut) et on sèche (ici à l'air libre, c'est plus chouette pour les boucles).


Et voilà Boucle d'Or réincarnée ! Un beau blond doré avec de la bouclette souple. 
Mon fils est un beau gosse que voulez vous. Il tient de sa mère.

Et vous les blondophiles, vous faites quoi pour faire plaisir à vos tifs ?
Rendez-vous sur Hellocoton !